qwant

Le moteur de recherche français Qwant est en quête de nouvelles méthodes pour sa croissance suite aux diverses critiques qu’il a connues l’été dernier. Qu’en sera-t-il pour lui au cours de 2020 ? Découvrez-le dans l’article suivant.

Qu’est-ce qui est dit sur Qwant ?

Depuis un moment, le moteur de recherche qualifié de confidentiel est critiqué par plusieurs journaux. En effet, ils se questionnent sur sa viabilité puisque cette start-up a vraiment vite grandi et a un énorme besoin en ressources financières. Ce moteur de recherche a vu le jour en 2013 lorsque plusieurs scandales ont lieu face aux diverses pratiques de l’industrie informatique américaine. Pour remédier à cela, Eric Leandri et ses associés mettent en place Qwant.

Ainsi fait, cela a suscité l’intérêt de plusieurs. Le groupe Axel Springer est par exemple tombé sous le charme et a investi dans ce moteur de recherche à une hauteur de 20 % des actions. La Banque Européenne d’investissement et l’État français à travers la Caisse des dépôts et consignations a fait de même.

Après cela, Qwant est passé à 150 salariés qui sont répartis sur 5 centres de développement (Nice, Paris, Rouen, Ajaccio et Épinal). En 2018, il inaugure son siège dans le XVIe arrondissement en présence du ministre de l’Économie et des Finances. Certaines grandes entreprises, banques et ministères l’ont adopté comme leur moteur de recherche par défaut.

Malgré toutes ces belles avancées, le montant des salaires des directeurs est critiqué, ainsi que sa dépendance technologique vis-à-vis de Microsoft. Sur 5 années, Qwant a levé 50 millions d’euros comme fonds. Aussi, ces requêtes sont passées de 18 à 100 millions. Pour relever le défi, il a lancé une levée de fonds de 25 millions, mais n’atteint pas l’objectif. Tout cela est critiqué et pour faire des entrées de fonds, l’ancien directeur général François Messager est remplacé par Christian Nitot.

Qu’en est-il du nouveau directeur général ?

Depuis approximativement un mois, les rumeurs parlent d’un probable remplacement du nouveau directeur général. Toutefois la directrice de communication contredit cette information et affirme qu’ils sont néanmoins à la recherche d’un nouveau directeur puisque l’actuel est intérimaire.

Elle déclare également que Qwant n’a connu aucune suite négative face aux 3 audits de l’État. La représentante de la caisse des dépôts et consignations affirme qu’ils recherchent un nouveau business plan, chose normale.