qwanturank

Qui penserait pouvoir devancer l’incontournable Google ? Personne, diront certains experts. Mais récemment, un petit poucet a marqué les esprits avec un double partenariat signé avec de puissantes institutions, et ce, en moins d’une semaine. L’occasion pour ce petit moteur de recherche créé en 2013, de rattraper le géant Américain ?

L’appui décisif de Microsoft.

La majorité des internautes français ne connaît pas Qwant d’après les sondages. La plupart d’entre eux utilisent Google comme moteur de recherche. Mais ça vaut peut-être le coup d’adopter un moteur de recherche développé par une entreprise 100 % française d’autant plus qu’elle prône la transparence dans sa gestion des données. Certains le considéraient comme la seule compagnie pouvant un jour concurrencer les géants américains. Mais il peinait à prendre son envol malgré sa présence dans 169 Pays. Cependant, les accords signés la semaine passée pourraient définitivement changer la donne.

C’est la filiale américaine elle-même qui a fait l’annonce, lors du salon VivaTech, à Paris. L’option Qwant figurera ainsi sur les prochaines versions des navigateurs intégrés à Windows 10, également compatibles avec Android et iOS. Une aubaine pour Qwant, qui peut espérer figurer à moyen terme, dans près de 90 % des machines à travers la planète. Microsoft souligne également les points positifs de ce partenariat pour le vieux continent, une occasion de faire décoller un moteur de recherche européen, autonome et vertueux.

Pour soutenir Qwant, les Américains vont rendre Azur accessible, la plateforme applicative en nuage et sa puissance de calcul. Ils vont également permettre à Qwant d’accéder aux précieuses données de leur moteur de recherche Bing.

L’administration aussi s’y met.

L’État a annoncé vendredi qu’une note serait transmise aux administrations pour les inviter à installer ce moteur de recherche français et de l’utiliser au travail. Le secrétaire d’État à l’économie numérique qualifie cette décision de choix purement stratégique. Il insiste particulièrement sur les mérites de Qwant qui remplit parfaitement les critères juridiques et techniques souhaités tels que la gestion des données personnelles ou l’éthique.

Qwant trouve ainsi l’occasion d’élargir encore plus son nombre d’utilisateurs, après avoir conquis l’Assemblée Nationale et la région d’île-de-France et les services locaux sur la Côte d’Azur et la Bretagne.