Les références de l'industrie mettent en évidence la façon dont nous nous comparons à nos concurrents.

Comment les autres divisent-ils les budgets? Quelles tendances et tactiques émergent ou déclinent? Quelles mesures importeront le plus au cours de la prochaine année?

Heureusement, de nombreuses recherches récentes peuvent aider les professionnels de la communication bien informés à réussir en 2020. Tirons les enseignements pertinents des études récentes sur le marketing de contenu, les blogs et les tendances des webinaires.

1. Repères de marketing de contenu

MarketingProfs et le Content Marketing Institute ont publié leur dernier rapport marketing B2B avec un aperçu des repères, des budgets et des tendances. Le rapport de cette année présente les commentaires de 679 employés d'entreprises B2B nord-américaines. Voici les points clés à retenir:

Les équipes de marketing de contenu restent petites. La plupart des organisations disposent d'une petite équipe de marketing de contenu. Les données révèlent:

Trente-deux pour cent n'ont personne dédié au marketing de contenu.
Vingt-quatre pour cent emploient une personne.
Trente-cinq pour cent consacrent une équipe de deux à cinq personnes.
Seulement 9% consacrent une équipe de six personnes ou plus.

Environ la moitié des entreprises externalisent du marketing de contenu. Cinquante pour cent des personnes interrogées affirment externaliser certains aspects du marketing de contenu. Parmi ceux-ci, 84% disent externaliser la création de contenu. La distribution, la technologie, la stratégie et la mesure sont externalisées beaucoup moins fréquemment.
Les spécialistes du marketing de contenu B2B desservent en moyenne quatre publics. Les grandes entreprises (définies comme plus de 1 000 employés) desservent cinq publics et les petites entreprises (de 1 à 99 employés) créent du contenu pour trois publics en moyenne.
La plupart des contenus visent à renforcer la sensibilisation. La moitié des personnes interrogées déclarent créer du contenu pour sensibiliser au sommet de l'entonnoir. Vingt-deux pour cent développent du contenu pour l'intérêt ou l'intention au milieu de l'entonnoir, tandis que 14% disent qu'ils créent du contenu pour la phase de prise de décision ou l'étape tardive de l'entonnoir. Seulement 11% créent du contenu pour les clients après la vente.
La plupart des commerçants utilisent des médias payants pour alimenter les médias détenus. Quatre-vingt-quatre pour cent des spécialistes du marketing B2B utilisent des canaux de distribution payants à des fins de marketing de contenu. De ce segment de répondants, 72% utilisent des canaux de médias sociaux payants, 66% utilisent des commandites et 61% utilisent la publicité au paiement par clic.
Quelles mesures sont les plus importantes? Les répondants mesurent les paramètres de performance du marketing par e-mail (90%); trafic sur le site Web (88%); l'engagement sur le site Web, comme le temps passé sur la page et les taux de rebond (86%); les paramètres de vanité des médias sociaux tels que les partages, les «likes» et les suivis (83%); et les mesures de conversion telles que les abonnés et les prospects (78%).
Le budget moyen de marketing de contenu est de 185 000 $. Les spécialistes du marketing de contenu les plus performants investissent davantage, rapportant en moyenne 272 000 $, tandis que les spécialistes du marketing de contenu les moins performants ne dépensent que 109 000 $ par an. Quarante-six pour cent des répondants s'attendent à ce que leur budget de marketing de contenu augmente, 35% disent qu'il restera stable et seulement 4% disent qu'il diminuera.

Points à retenir: Si personne dans votre organisation ne se consacre au marketing de contenu – ou si vous manquez de ressources – comment peut-on espérer réussir? Année après année, cette enquête montre que les programmes de marketing de contenu réussis sont bien financés, ont une stratégie de contenu documentée, mettent en priorité les besoins de leur public et mesurent les résultats commerciaux substantiels grâce à l'analyse.

2. Repères de blogging

Au cours des six dernières années, Orbit Media a interrogé 1 000 blogueurs pour son enquête annuelle sur les blogs.

Voici quelques repères utiles tirés des recherches les plus récentes d'Orbit:

Quelle est la durée moyenne d'un article de blog? Selon l'enquête, 1 236 mots. Également:

Cinquante-cinq pour cent des blogueurs signalent qu'un message moyen dépasse 1 000 mots.
Vingt-huit pour cent déclarent que leur message moyen dépasse 1 500 mots.

Combien de temps faut-il pour rédiger un article de blog moyen? Les intimés ont dit trois heures et 57 minutes. En outre:

Trente-huit pour cent des blogueurs indiquent qu'il faut plus de quatre heures pour rédiger un article.
Dix-neuf pour cent disent que cela prend six heures ou plus.
Parmi les blogueurs qui consacrent au moins quatre heures à un article, 69% déclarent de «bons résultats».

À quelle fréquence les blogueurs publient-ils des articles de blog? La plupart sont de l'ordre de deux à quatre postes par mois. Toutefois:

Vingt-trois pour cent publient «plusieurs» publications par mois.
Vingt-quatre pour cent publient chaque semaine.
Seize pour cent publient deux à six articles par semaine.
Le rapport indique également que «les blogueurs qui écrivent plus (en longueur ou en fréquence) sont plus susceptibles de rapporter de bons résultats.»

Méthodes des blogueurs à succès.L'enquête isole les réponses des blogueurs qui rapportent des «résultats solides», notamment:

Soixante-quinze pour cent incluent 10 images ou plus par article de blog.
Soixante-sept pour cent écrivent 20 titres de brouillon ou plus pour chaque publication.
Soixante-sept pour cent publient quotidiennement des blogs.
Cinquante-cinq pour cent publient des blogs de 2 000 mots ou plus.
Cinquante-trois pour cent des mots clés de recherche pour chaque poste.
La moitié des répondants collaborent avec des influenceurs pour développer chaque article.
Quarante-neuf pour cent vérifient les analyses pour chaque publication.

Points à retenir: La qualité et la cohérence démontrent régulièrement ce qui sépare les gagnants et les perdants des blogs. La longueur ne détermine pas nécessairement la qualité, bien sûr, bien que des articles plus longs suggèrent généralement un examen approfondi d'un sujet. Un contenu plus long semble également offrir des avantages qwanturank.

3. Repères du webinaire

Les webinaires sont toujours un aliment de base des programmes de génération de leads – s'ils sont bien faits.

Selon le Webinar Benchmarks Report 2019 d'On24, qui a examiné 22922 webinaires organisés en 2018 avec au moins 100 participants:

Cinquante-sept pour cent des répondants qui utilisent des webinaires pour le marketing produisent jusqu'à 50 webinaires par an.
Cinquante-quatre pour cent des inscriptions ont lieu au moins huit jours avant le webinaire; 28% surviennent 15 jours avant.
Soixante-cinq pour cent des répondants affirment envoyer cinq contacts par e-mail pour chaque webinaire.
La plupart des webinaires ont lieu le jeudi (28%), le mercredi (27%) ou le mardi (24%).
La plupart des webinaires ont lieu à 11 h (18%), 10 h (13%), midi (11%), 9 h (10%) ou 8 h (9%).
On24 dit: «Le meilleur moment pour animer un webinaire est à 11 h HNP (14 h HNE) car il évite la plupart des conflits sur les deux côtes.»
Trente-neuf pour cent des inscrits aux webinaires de marketing se sont convertis en participants.
Les participants ont visionné des webinaires en direct pendant 58 minutes en moyenne et enregistré des webinaires pendant 47 minutes.

Points à retenir: Planifiez votre webinaire pour un jeudi, de préférence à 14 h. EST.

Ce rapport ne parle pas de la fréquence des webinaires, mais une cadence régulière (tous les deux mois ou tous les mois) fonctionne mieux. La cohérence crée des attentes et aide votre équipe à développer un rythme marketing autour de vos événements.

À vous, commerçants. Sur quelles tendances et tactiques misez-vous en 2020?

Frank Strong est le fondateur de Sword et de Script Media. Une version de ce post est apparue pour la première fois sur Sword and the Script.

COMMENTAIRE